Le DORET, saison 2……. ou les fromages de sœur DORETTE et de MARIE-JEANNE.

Vous amenez au bain-marie entre 5 et 15 litres de lait filtré à 45° (contrôle hélas aléatoire du dos de la main, faute de thermomètre).et vous laissez refroidir à 37°.

Vous ajoutez alors un yaourt de la veille délayé dans du lait et une dose de présure. Vous laissez reposer une heure dans un seau.

Vous découpez, alors, au couteau, ce mélange qui a épaissi genre « fromage blanc », et y ajoutez un peu d’eau tiède pour le laver en remuant bien, en le roulant entre les doigts pour bien délayer les grumeaux, puis vous écumez ce petit lait tout en continuant le rinçage à l’eau tiède, jusqu’à obtenir une pâte épaisse.

Vous salez, mélangez et remplissez alors votre « mesure » pour un fromage de 100 grammes ou 2 « mesures » pour un fromage de 200 grammes que vous enrobez dans un tulle placé dans une faisselle. Vous pressez  chaque faisselle avec un rond de bois d’eucalyptus, puis, verticalement, toutes les faisselles empilées pendant 8 minutes, pour faire sortir le petit lait qui régalera « RIRE »: c’est le nom du cochon « vasa » de la ferme car il n’est pas noir comme souvent ici !

dscn0081

Vous individualisez alors chaque faisselle dans un « casier sur mesure » que vous laissez sous « presse » pendant au moins 6 heures.

Puis vous démoulez, pour obtenir ces charmants fromages frais, que vous stockerez pendant 6 jours pour laisser se former cette jolie croûte.

vous n’avez plus qu’à déguster!!!!

dscn9633

LACTALIS n’a plus qu’à se méfier!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s